« Le Crime d’Orcival » est un roman policier écrit par Émile Gaboriau, un écrivain français du XIXe siècle. Le livre a été publié en feuilleton en 1866 avant d’être édité en livre. Émile Gaboriau est souvent considéré comme l’un des premiers écrivains à avoir popularisé le genre du roman policier.

L’intrigue de « Le Crime d’Orcival » tourne autour d’un mystérieux meurtre commis dans la petite ville d’Orcival. Le capitaine de gendarmerie Lecoq, un détective astucieux, est chargé de résoudre l’affaire. Le roman suit ses investigations, mettant en lumière les indices, les fausses pistes et les rebondissements qui jalonnent le chemin de la découverte de la vérité.

Émile Gaboriau est souvent comparé à Arthur Conan Doyle, l’auteur des aventures de Sherlock Holmes, car il a contribué à populariser le genre du roman policier et du détective bien avant que Holmes n’apparaisse sur la scène littéraire. « Le Crime d’Orcival » fait partie des œuvres importantes de Gaboriau et a contribué à établir sa réputation dans le domaine du roman policier au XIXe siècle.